Menus Propos : le blog d'Elettra

On a vu (et même lu!) "La reine Margot"

Partager:

Je passe d'abord la parole à Marie-Claire:

 

" - pour ne pas perdre de temps et saisir les enjeux, il me semble nécessaire d'avoir bien en tête les composantes historiques avant un premier visionnage (généalogie, liens entre les personnages…).

 
- le caractère artistique du film. Certains plans fixes sont comme des tableaux avec une dramatisation intense (les cadavres par exemple). La St Barthélémy est composée comme un ensemble de tableaux caravagesques ; les torches, les mouvements, les postures, les cadrages, Margot regardant Mole blessé (comme une Madeleine de Georges de La Tour). L'avancée équestre pendant la chasse évoque Paolo Uccello. Rembrandt surgit ici ou là. Je ne pense pas qu'il s'agisse de hasards. Les costumes, remarquables, inscrivent l'œuvre dans le temps sans pour autant lui conférer un caractère documentaire. Les lieux, en revanche, paraissent avoir moins d'importance ; Chéreau n'a pas cherché à les rendre identifiables. Ce palais du Louvre si important dans l'intrigue n'a pas vraiment de corps dans le film.
 
- la question de la fidélité à Dumas, à l'Histoire est primordiale. Chéreau a transposé une narration sans faire un film de cape et d'épée. Son parti pris l'éloigne de Dumas, mais il peut aussi lui être très fidèle (la chasse au sanglier par exemple). Quand Dumas a recréé le passé, Chéreau a proposé une vision qui cède la place aux passions. On pourra ainsi être frappé du hiératisme de la scène de mariage qui s'oppose à de très nombreux plans dominés par le mouvement.
 
- la bande-son est mystérieuse et je ne la comprends pas. Je ne vois pas comment elle pourrait être exploitée dans le cadre d'une leçon.
 
- pour faire le lien avec Dumas, les Lyonnais (et les autres) peuvent se rendre à l'exposition du musée des Beaux-Arts : L'invention du passé. hsitoires de cœur et d'épée en Europe 1802-1850http://www.mba-lyon.fr/mba/sections/fr/expositions-musee/l-invention-du-passe/le-coeur-et-l-epee
 
- quelques thèmes de réflexion qui pourraient être des sujets de leçon : la violence, la mort, l'amour, la religion ou le religieux, Margot, Henri, Henriette de Nevers, B. de La Mole, Boniface et Coconas (liste de personnages non exhaustive), la femme ou les femmes."
 
NB: 
 
Les costumes du film exposés au château de Loches : http://www.chateau-loches.fr/fr/actualite/50/costumer-l-histoire
 
MCP
 
Et je rajoute mon grain de sel:
 
A la liste des sujets de leçons suggérés par Marie-Claire, je rajouterais bien celles-ci: "Tout le monde dans le même lit", "L'or, le rouge et le noir", "La nudité / Le nu", "Le corps", "Charles IX, sa nourrice et Coligny"
 
FV

Commentaires

Posté par THIEBAULT le
Bonjour,
Concernant la bande-son, elle est composée par Goran Bregovic, musicien attitré d'Emir Kusturica, durant de nombreuses années.
C'est une musique qui allie la musique de l'époque (chants grégoriens) et le folklore serbe. Cela peut faire écho à la genèse de la production. Pendant qu'ils écrivaient le scénario, ce fut le drame de Sarajevo. Je pense que Chéreau opère donc une actualisation du massacre de la St Barthélémy en l'inscrivant dans le conflit serbo-croate.
Plus qu'une adaptation du roman de Dumas, Chéreau lui a d'une part rendu son caractère historique, d'autre part il a tâché de l'inscrire dans le cadre contemporain. Le massacre n'est plus seulement affaire de religion, c'est le déchainement de la violence à l'état pure, telle qu'on la retrouve dans toute guerre.
Posté par Florence le
Merci pour ces intéressantes précisions.

FV
Posté par David le
le sang ( en lien avec le context du film, contamination sida et aussi donc protestant contamination des catholique, les liens familieux, le sexe, l'amour, la couleur sang : le rouge etc
Posté par Tuil le
sujet de leçon : le sang :

piste :

1°liens du sang ( famille , patrie, pays)
2°sang : l'amour , passion, értosime.
3°sang : rouge : maccabre, esthétique symbolique : mauvais augure.
4° en lien avec l'époque de la sortie du film : VIH donc contamination ( se convertir, sang impur des huguenots etc.
Posté par Florence le
"La reine Margot" est-il un film gore? Nous voyons bien que non et cependant il est difficile d'entrer dans ce sujet, de parler du spectacle du sang sans jamais évoquer cette catégorie...




(Votre email ne sera pas affiché publiquement.)


Code Captcha

Cliquer sur l'image pour voir un autre captcha.