Menus Propos : le blog d'Elettra

Une bibliographie plus complète sur Eluard

Partager:

 

BIBLIOGRAPHIE

 

 

 

ŒUVRES LITTÉRAIRES

 

Éluard Paul, Œuvres complètes, 2 tomes, Marcelle Dumas et Lucien Scheler (éd.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1968.

Éluard Paul, Capitale de la douleur suivi de L’Amour La Poésie, A. Pieyre de Mandiargues (préface), Paris, Poésie/Gallimard, 1966.

Proverbe [Février 1920 à Juillet 1921], revue dadaïste mensuelle dirige par Paul Éluard, 6 numéros, Dominique Rabourdin (éd.), Paris, éditions Dilecta, 2008. 

Éluard Paul, Paulhan Jean, Correspondance 1919-1944, « Peut-on changer sans revenir à l’ancien ? changer en avant ? », éd. Claire Paulhan, 2003.

Éluard Paul, Lettres à Joë Bousquet, préfaces et notes de Lucien Scheler, Paris, Les Éditeurs français réunis, 1973.

Paulhan Jean, Sur un défaut de la pensée critique, 1929. Les Hain-Tenys, poésie obscure, 1930. Les Fleurs de Tarbes ou la terreur dans les lettres, 1936.

Tzara Tristan, Œuvres complètes, t. I à V, Henri Béhar (éd.), Paris, Flammarion, 1975-1982.

 

ŒUVRES CRITIQUES

 

Bergez Daniel, Paul Éluard ou le rayonnement de l’être, Seyssel, Champvallon-Puf, 1982.

Boulestreau Nicole, La Poésie de Paul Éluard. La rupture et le partage, Paris, Klincksieck, 1985.

Carrouges Michel, Éluard et Claudel, Paris, Éditions du seuil, 1945.

Debreuille Jean-Yves, Éluard ou le pouvoir du mot, Paris, Nizet, 1977.

Gateau Jean-Charles, « Chapitre IV : Le Musée imaginaire de Capitale de la douleur », Paul Éluard et la peinture surréaliste (1910-1939), Genève, Librairie Droz, 1982.

Kittang Atle, D’amour et de poésie. Essai sur l’univers des métamorphoses dans l’œuvre surréaliste de Paul Éluard, Paris, Minard, 1969.

Meuraud Maryvonne, L’image végétale dans la poésie d’Éluard, Paris, Minard, 1966.

Meschonnic Henri, « Un langage solitude. Les formes sens de La Vie immédiate d’Éluard », dans Pour la poétique III. Une parole écriture, Gallimard, 1973, p. 181-274.

Longre Jean-Pierre, Capitale de la douleur de Paul Éluard, Bertrand-Lacoste, « Parcours de lecture »,1990.

Michel Jeanne-Valérie, « Paul Eluard et le haïku », Questions de genre, textes réunis par C. Soulier et Renée Ventresque, Montpellier, 2003, p.101-129.

Murat Michel, « L’Evolution des formes chez Eluard d’Exemples à Répétitions », in Le sens et la mesure : de la pragmatique à la métrique : hommage à B. de Cornulier, textes réunis par Jean-Louis Aroui, Champion, 2003, p.315-329.

Régent Anne, Capitale de la douleur, Éditions Bréal, « Connaissance d’une œuvre », 2000.

Richard Jean-Pierre, Onze études sur la poésie moderne, Paris, Seuil, 1984.

Rolland de renÉville, L’Univers de la parole, Paris, Gallimard, 1944.

Thonnerieux Stéphanie & , Capitale de la douleur, ??? Atlande, 2013.

 

REVUES CONSACRÉES À ELUARD

Les Mots La Vie, Publication du Groupe Eluard, Colette Guedj (dir.), Faculté des Lettres et sciences humaines de Nice.

N°1, 1980. 1984. N°2, Paris, éditions du CNRS, 1984. N° Hors série, 1984. N°3/4, « Actes du colloque international Georges Ribemont Dessaignes », 1986. N°5, Nice, Institut National de la Langue Française (INALF), 1987. N°6, « Le Surréalisme et la ville », Nice, INALF, 1989. N°7, « La Femme et Le Surréalisme », Nice, INALF, 1992. N°8, « Primitivisme et surréalisme », Nice, INALF, 1994. N°9, « L’Autobiographie : du désir au mensonge », Paris, L’Harmattan, 1996. N°10, « Eluard a cent ans », Paris, L’Harmattan, 1998.

 

 

ARTICLES CRITIQUES

 

Adamason Robin, « Pain and suffering in Eluard’s Capitale de la douleur » Les Mots La Vie, Hors Série, Colette Guedj (dir.), Faculté des Lettres et sciences humaines de Nice, 1984, p. 31-62.

Aquien Michèle, « Les haïkaï d’Eluard », in La forme brève, textes publiés sous la direction de Jean Foyard, Dijon, Centre de Recherches « Le texte et l’édition, » Université de Bourgogne, 2001.

Aquien Michèle, « Éluard et l’essaimage des signifiants « Giorgio de Chirico », Les Mots La Vie, n°10, Éluard a cent ans, Colette Guedj (dir.), Paris, L’Harmattan, 1998, p. 119-130.

Béhar Henri, « Éluard  et le fou allié dada », Les Mots La Vie, n°10, Éluard a cent ans, Colette Guedj (dir.), Paris, L’Harmattan, 1998, p. 13-33.

Boulestreau Nicole, « L’Amour la peinture la poésie », Les Mots La Vie, HS, Colette Guedj (dir.), Faculté des Lettres et sciences humaines de Nice, 1984, p. 73-89.

Boulestreau Nicole, « Eluard et les nouveaux proverbes, Europe, n°525, Janvier 1973, Europe, Les Éditeurs français réunis, p. 154-161.

Caduc Eveline, « Le Poète, le peintre et l’oiseau. [à propos du poème Georges Braque] », Les Mots La Vie, n°2, Colette Guedj (dir.), Paris, éditions du CNRS, 1984, p. 37-41.

Chudak Henryk, « La pensée métapoétique de Paul Eluard », in Définitions et redéfinitions de la poésie française 1900-1950, textes réunis par Z. Naliwajik, Varsovie, Instytut Romanistyki Uniwersytet Warzawski, 2003.

Debreuille Jean-Yves, « Deux poèmes d’Eluard : G. de Chirico et Joan Miro », Actes du séminaire de littérature de Besançon, 1994, p.169-192.

Fauconnier Charles, « Remarque sur les possibilité d’étude des valeurs contextuelles par les Méthodes statistique », Les Mots La Vie, Hors Série, Colette Guedj (dir.), Faculté des .Lettres et sciences humaines de Nice, 1984, p. 27-29. [étude sur les emplois de comme dans Capitale de la douleur]

Fontvieille Agnès, « Le paradoxe de l’image du mur chez Éluard », Les Mots La Vie, n°10, Éluard a cent ans, Colette Guedj (dir.), Paris, L’Harmattan, 1998, p. 147-162.

Gateau Jean-Charles, « Gala : lecture-production de sens dans « Revenir dans une ville », in L’Envers de la tapisserie, 26 études sur le tissu textuel, Grenoble, ELLUG, 2007, p.61-71.

Gateau Jean-Charles, « La lecture-production de sens dans “Revenir dans une ville” de Capitale de la douleur », Les Mots La Vie, n°10, Éluard a cent ans, Colette Guedj (dir.), Paris, L’Harmattan, 1998, p. 141-146.

Jean-Charles Gateau, « Eluard et le texte surréaliste », Une pelle au vent dans les sables du rêve, Presses Universitaire de Lyon, 1992, p.65-72.

Gateau Jean-Charles, « Les quatre coins (exégèse du poème Max Ernst 1) », Les Mots La Vie, n°1, Colette Guedj (dir.), Faculté des Lettres et sciences humaines de Nice, 1980, p. 8-14.

Gateau Jean-Charles, « Elle est … », Abécédaire critique, Genève, Droz, 1987, p.67-77.

Guedj Colette, « Eluard au(x) miroir(s) de Paulhan », in Jean Paulhan et les poètes, actes du colloque de Nice de 2003, textes réunis par C.P. Perez, publication de l’Université de Provence, 2004.

Guedj Colette, « Lecture stylistique du poème Georges Braque »Les Mots La Vie, n°10, Éluard a cent ans, Colette Guedj (dir.), L’Harmattan, 1998, p. 141-146.

Gateau Jean-Charles, « “Sum quae sum”, ou l’apothéose de Gala », Les Mots La Vie, n°5, Colette Guedj (dir.), Faculté des Lettres et sciences humaines de Nice, 1987, p. 159-169. [étude de « Elle est… » (NP, p. 137/169)]

Guedj Colette, « Rhétorique du collage plastique dans Les Malheurs des Immortels », Les Mots La Vie, n°1, Colette Guedj (dir.), Faculté des Lettres et sciences humaines de Nice, 1980, p. 51-94.

Murat Michel, « L’Evolution des formes chez Eluard d’Exemples à Répétitions », in Le sens et la mesure : de la pragmatique à la métrique : hommage à B. de Cornulier, textes réunis par Jean-Louis Aroui, Champion, 2003, p.315-329.

Södergård Östen, « Étude sur le vocabulaire de Capitale de la douleur de Paul Éluard », Studia Neophilologica, vol. 32, n°1, 1960, p. 106-116.

Ventresque Renée, « Autour d’un collage de Paul Eluard », Les Mots La Vie, n°10, Éluard a cent ans, Colette Guedj (dir.), Paris, L’Harmattan, 1998, p. 257-264.

 

 

Commentaires





(Votre email ne sera pas affiché publiquement.)


Code Captcha

Cliquer sur l'image pour voir un autre captcha.