Menus Propos : le blog d'Elettra

"Mémoires" de Marguerite de Valois

Partager:

Mémoires de Marguerite de Valois

Marie-Claire Planche

 

            Pour enrichir une leçon sur le film de Chéreau, après le roman de Dumas, le point de vue de Margot. Il peut être en effet tout à fait utile aux candidats de parcourir ces mémoires. La relation du mariage ou celle de la nuit de la St Barthélémy sont des passages intéressants dont la mise en perspective avec le scénario de Chéreau s’avère profitable. L’ensemble forme un récit plutôt fluide rythmé par les émotions, les alliances, les trahisons ou les complots.

 

La reine Margot a écrit des Mémoires qui sont publiées pour la première fois en 1628. Sylvie Rozenker, qui a proposé une édition modernisée du texte en 1994 chez Ombres à Toulouse, présente ainsi la démarche de la reine :

« Ce n’est qu’à la toute fin du XVIe siècle, au château d’Usson où, princesse déchue, elle est retenue quasi prisonnière de 1586 à 1605, qu’elle écrit ses Mémoires, dont la rédaction s’arrête à l’année 1582, soit que Marguerite ne les ait pas poursuivis, soit, plus probablement, que la suite ne soit pas parvenue jusqu’à nous.

Sous couvert de répondre à Brantôme, qui l’avait dépeint sous un jour flatteur dans un de ses Discours, Marguerite nous décrit le royaume de France au temps mouvementé de sa jeunesse, sur une douzaine d’années, en des pages qui constituent un remarquable document, digne de figurer, tant par sa valeur de témoignage que par sa valeur littéraire, parmi les textes importants du XVIe siècle français, aux côtés des écrits de Pierre de Brantôme ou de Pierre de l’Estoile ».

 

Le site d'une spécialiste de Marguerite, de nombreuses ressources et un accès en ligne aux Mémoires :

http://www.elianeviennot.fr/Marguerite.html

 

Eliane Viennot, Marguerite de Valois et l’écriture de histoire, 1574-1614

http://revue.etudes-episteme.org/?marguerite-de-valois-et-l-ecriture

 

Une thèse de doctorat qui consacre quelques pages à la St Barthélémy : La Saint Barthélemy chez Dumas, Dréville et Chéreauhttp://biblioweb.u-cergy.fr/theses/2011CERG0545.pdf

 

 

Commentaires





(Votre email ne sera pas affiché publiquement.)


Code Captcha

Cliquer sur l'image pour voir un autre captcha.