Menus Propos : le blog d'Elettra

Agreg interne: aperçus de l'oral

Partager:

Ces derniers jours, devant le lycée Saint Louis, étaient proposés des massages de rue. Etait-ce un hasard où bien ces aimables praticiens savaient-ils à quel point les candidats sortant des épreuves avaient besoin de se délasser?

 

J'ai pu assister à une leçon sur La Boétie, "L"amitié c'est un nom sacré, c'est une chose sainte". Je ne saurais porter une quelconque évaluation sur ce travail portant sur une oeuvre que je n'ai pas étudiée mais ce que n'importe qui aurait pu percevoir, c'est que la candidate était très claire, très facile à suivre, très méthodique dans sa démarche. En revanche, malgré son petit réveil, elle a dû expédier un peu vite sa troisième partie après qu'un membre du jury lui a rappelé qu'il ne lui restait plus que 5 mn. Jury extrêmement cordial au demeurant... La candidate a semblé un peu déstabilisée par certaines  questions. L'examinatrice semblait attendre quelque chose de très précis... C'est fréquent, ça ne doit pas inquiéter outre mesure.

 

Sur La Boétie, l'un de mes amis est tombé sur la dernière page en explication avec , comme question de grammaire, l'expression du degré (Attention! bien tenir compte aussi du sémantisme de certains mots comme "tyran"). Le lendemain, il a dû traiter en leçon "Illusions perdues" dans Le Spleen de Paris, magnifique sujet sur lequel je laisse méditer les candidats du concours externe...

Commentaires





(Votre email ne sera pas affiché publiquement.)


Code Captcha

Cliquer sur l'image pour voir un autre captcha.